Les politiques locales créent un enjeu inéluctable pour de nombreux publicitaires. L’arrivée du tracking offline quant à lui se popularise, permettant une représentation plus aiguisée pour arbitrer ses différents budgets digitaux via leur ROI. Les agences ne sont pas en reste à l’image de Google Ads, qui étend en continu de nouvelles options et travaille à la fiabilité de ses rapports Store Visits. Si une politique locale permet de tarir plus de visites en magasin, elle offre aussi aux publicitaires l’avantage de pouvoir en tracer la source. Nous allons donc vous expliquer, au sein de notre article, utiliser la fonctionnalité des annonces locales.

 

Annonces locales Google Ads ?

Google Ads voudrait agrandir ses leviers « locaux » afin de permettre aux publicitaires de mesurer la synergie entre leurs  budgets publicitaires, le flux et les ventes en magasin. Les agences se lance donc un défi bilatéral afin de calculer, au plus près, les performances des annonces locales sur la part de ventes en magasin.

De ce fait, de nombreuses techniques de publicité locale voient le jour et les rapports notamment, se voient enrichis de nouveaux indicateurs de performance. Les opportunités se multiplient comme celles des annonces locales de Google Ads à découvrir un peu plus loin dans l’article.

 

Quid de l’importance des annonces locales ?

 

Avec l’ère du digital et que plusieurs sociétés étaient craintives par rapport au CA que l’e-commerce « mangerait » sur leurs boutiques, de plus en plus d’études démontrent qu’une bonne synergie monocanale permet de renforcer les performances, de manière globale.

La croissance de la recherche locale vient certifier ce mode de consommation. Selon Google, 1/3 des requêtes sur smartphones sont locales. Aussi, une majorité des utilisateurs effectuant une recherche locale se rendent en magasin dans la journée. De plus, les recherches locales sur smartphones ont augmenté 10 fois plus rapidement que les recherches sur smartphones.

Dès lors que vous connaissez l’importance d’une politique de publicité locale, il convient de mettre en place un pilotage pour mesurer son impact sur votre CA en boutique.

 

Traceur omnicanal ?

Après avoir introduit un système de traceur offline basé sur une facturation numérique en magasin, un publicitaire américain a découvert que pour chaque dollar dépensé en ligne par cybernaute, ce dernier allait en dépenser 6 $ supplémentaires en magasin.

Cette conclusion lui a permis d’accroître ses budgets digitaux, confiant du profit qu’il sauvegardait en commerce physique.

L’approche la plus courante dans ce champ consiste à estimer le ROI en commerce, en reliant le nombre de visites générées par les annonces publicitaires avec le duo valeur panier moyen / taux de conversion des visites en magasin.

Le développement des services de géolocalisation et de leur précision permettent aujourd’hui d’avoir des rapports assez fiables. Google a mené une étude sur 5 millions de personnes, leur demandant de confirmer s’ils avaient bien visité un commerce. Ce processus a permis à celui-ci d’améliorer son système, affirmant que les résultats des rapports géographiques ont un taux de précision très proche de 100%.

D’autres publicitaires vont plus loin en utilisant les méthodes de  boutique. Les conversions “Ventes en magasin”vous permettent par exemple d’importer dans Google Ads les données liées à l’activité en magasin ou de passer par un partnership afin de faire le lien entre les clics sur les annonces et les ventes in-store.

Les méthodes de traveur hors connexion quant à elles, utilisent l’identifiant GCLID pour faire correspondre les données de votre CRM avec les login utilisateurs de Google.

Une fois le calcul du ROAS en magasin possible, mener une politique drive-to-store permet d’avoir une idée réelle du bénéfice auquel les annonces en ligne a contribué.

 

Les local campigns

L’objectif des annonces locales repose sur la génération de flux sur une boutique physique. Les local campaigns utilisent la géolocalisation pour identifier l’emplacement du cybernaute, et si ce dernier effectue une recherche à proximité d’un magasin, Google lui émettra une annonce responsive s’adaptant à plusieurs réseaux : Search, Google Maps, Youtube, et Display.

Ces annonces présentent plusieurs avantages. En effet, elles permettent d’afficher le bon message, à la bonne personne, au bon endroit et au bon moment.

Ainsi, on peut adapter son approche via le besoin de l’annonceur. Vous pouvez également communiquer sur le lancement de nouvelles boutiques pour booster leur notoriété au niveau local, ou alors, utiliser ce type d’annonce pour pousser des offres ou des événements, en local.

 

1ère impression : Cela ne vous a pas convaincu ? Un nouvel outil d’estimation des visites en magasins et de l’impact sur les ventes offline des local campaigns Local campaigns planning tool se crée via votre investissement prévisionnel, de la verticale du publicitaire et de l’estimation du panier moyen en magasin, l’outil vous permettra d’avoir des résultats prévisionnels avant même de lancer l’annonce.

 

2ème impression : Vous souhaitez connaître ce que représente la part additionnelle des nouvelles visites en magasin ? Rendez-vous sur la plateforme au niveau des campagnes, vous pourrez alors diviser vos conversions par nouveaux et anciens visiteurs. Les conversions doivent être bien entendu filtrées sur les visites du magasin, avec de préférence un délai de 5 mois.

 

Vous êtes un revendeur ? Sachez que les annonces LIA (Local Inventory Ads) et LCA (Product Catalog Ads) vous permettent également de mettre en avant vos boutiques, en proposant aux cybernautes vos articles, en leur donnant les données de disponibilités dans le magasin le plus proche. Opportunité très intéressante pour les publicitaires, la maximisation des local campaigns pour les store visits génèrent en moyenne 3 fois plus de visites en magasin que les annonces textuelles classiques.

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à consulter les autres articles de notre Blog !